cabinet dentaire Marseille - Drs ferro et gagossian
scp-ferro-gagossian.chirurgiens-dentistes.fr


63 Bd Jeanne d'Arc - 13005 Marseille - Tél:04 91 48 53 84
Accueil > Infos patient > Les implants dentaires > La mise en charge immédiate : le cas des dents antérieures

La mise en charge immédiate : le cas des dents antérieures

Les techniques de mise en charge immédiate sont des techniques chirurgicales spécifiques qui permettent de gagner du temps en conservant le même taux de succès.

Dans ces techniques, une prothèse provisoire est fixée immédiatement, tout de suite après la chirurgie.

Qu’est ce que la mise en charge immédiate ?
• Dans la plupart des situations cliniques, il est nécessaire d’attendre 2 à 4 mois avant de fixer une prothèse sur implant. C’est le délai nécessaire pour l’obtention de l’ostéointégration.
• Pour obtenir cette intégration à l’os, l’implant ne doit pas être sollicité durant cette période critique, sous peine de risques d’échec.
• Dans certains cas favorables, il est possible de placer une prothèse provisoire très rapidement sur les implants : c’est la mise en charge immédiate.
• Le risque de cette technique est de mobiliser l’implant et de ne pas obtenir d’ostéointégration : elle n’est possible que sous certaines conditions.

Le cas des dents antérieures
• Lorsqu’une dent antérieure est remplacée et que les conditions osseuses le permettent, il est possible de mettre en place tout de suite une dent provisoire sur l’implant.
• Il faut que l’implant ait une stabilité optimale au moment de son placement.
• L’avantage est que le patient ne porte pas de prothèse provisoire amovible ou de bridge provisoire le temps de l’ostéointégration de l’implant.
• L’implant n’étant pas relié, il est fondamental de ne pas mordre sur la dent provisoire pendant 2 à 4 mois.
• Cette consigne doit être scrupuleusement respectée. La dent prothétique est d’ailleurs parfois légèrement plus petite pour éviter tout contact avec les dents antagonistes.


A retenir
• Deux situations cliniques se prêtent spécifiquement à la mise en charge immédiate : il s’agit des dents antérieures et des patients édentés complets traités par des bridges fixes.
• Dans certains cas, cette technique de mise en charge immédiate est contre-indiquée et ne doit pas être réalisée.
• Le but de la mise en charge immédiate n’est pas de mastiquer tout de suite sur les prothèses provisoires mais d’avoir un confort immédiat et d’éviter le port d’une prothèse amovible instable pendant la cicatrisation des implants.
• Demandez l’avis de votre chirurgien-dentiste.

Les Drs Ferro et Gagossian dont le cabinet dentaire est situé à Marseille sont à votre écoute pour vous accompagner dans vos traitements implantaires.

 

Dernière mise à jour le 08/10/2013
Auteur : Comité scientifique
Modifié par Drs Ferro et Gagossian
Les informations fournies sur ce site internet sont destinées à améliorer, et non à remplacer, la relation entre le patient (ou visiteur du site) et les professionnels de santé.